Les super-héros dans tous leurs états | Family-Hub.Fr Pour Tout Savoir Sur Les Activités En Famille
11113
post-template-default,single,single-post,postid-11113,single-format-standard,mkd-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,burst-ver-2.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Les super-héros dans tous leurs états

Malgré leur âge respectable de 75 ans, les super-héros ont toujours le même succès, auprès des petits comme des grands, et font partie intégrante de la pop-culture du 21ème siècle. Vues au détour de mes balades sur le web, voici les oeuvres de 2 artistes qui les ont représentés de façon originale et décalée:


Des super-héros pris au piège dans des sacs plastiques….

Simon Monk, un peintre britannique, a réalisé une série nommée « Secret Identity » représentant nos super-héros préférés enfermés dans des sachets en plastique, suspendus à un crochet sur une porte ou un panneau en bois. Les tableaux sont peints dans un style très réaliste, on a juste envie d’attraper les sacs pour libérer ces pauvres petits êtres privés de leur liberté et de leur faculté d’aller sauver le monde!

Voici la façon dont l’artiste présente sa série de tableaux sur son site web (dans une tentative de traduction en français):

 « Secret Identity » est une série de peintures, représentant chacune une figurine en plastique d’un célèbre super-héros enfermé dans un sac en plastique transparent. Les super-héros sont des icones de la puissance masculine dont les aventures en bande dessinée ou en film les voient engagés dans des batailles épiques à travers l’univers, pourtant ces figures mythiques ont une autre vie en tant qu’objets de consommation que l’on peut trouver dans des contextes commerciaux et domestiques. Placés dans des sacs en plastique et pendus à un crochet dans un espace domestique, ils deviennent des objets achetés récemment, privés de l’immense pouvoir et de l’énergie dynamique dont ils se targuent dans leurs récits. En dépit de cette réduction, ils demeurent irrésistibles dans leur rage et leur fierté de bande dessinée.

Tout super-héros a une identité secrète, en la personne d’une personne civile qui pourrait vivre une vie normale, libérée de façon temporaire de la pression super-héroïque. Lorsqu’on la voit dans la réalité, la transparence des sacs en plastique révèle clairement les super-héros qui s’y trouvent, et pourtant dans les peintures, la lumière se reflétant sur les sacs sert au contraire à masquer les personnages. En ce sens, ils sont doublement masqués: le sac dissimule les super-héros qui à leur tour dissimulent leur alter ego. Ceci pourrait être compris comme une analogie sommaire avec la situation du peintre. Les rêves visuels qui emplissent la tête de l’artiste doivent être inévitablement réduits en une image, la privant de l’essentiel de son super-pouvoir. De même, la diversité d’une personne est condensée dans le studio à celle de l’artiste: une identité secrète en soi.

Vous pourrez voir l’intégralité de la série « Secret Identity » en allant visiter le site de Simon Monk.


Des super-héros costumés dans le style flamand du 17ème siècle

Dans un tout autre style, l’artiste français Sacha Goldberger, quant à lui, a eu l’idée de réaliser une série de photographies représentant nos super-héros préférés en costume flamand du 17ème siècle. Si vous habitez Paris, vous avez peut-être eu la chance de pouvoir admirer ses oeuvres lors de l’exposition qui a eu lieu courant novembre au Grand Palais et en septembre à la School Gallery. Les photographies ressemblent à des portraits tout droit sortis de l’univers de Rembrandt, les super-héros se voyant affublés de la fraise typique du costumes des nobles de l’époque et mis en scène dans les ambiances en clair-obscur chères à Rembrandt ou Van Eyck. Le résultat est à la fois complètement déjanté et incroyablement esthétique. Un étonnant mélange des genres, talentueux et drôle.

Voici quelques-unes des photographies de la série qu’il a intitulée « Super Flemish »:

Pour voir les autres portraits réalisés par l’artiste, allez faire un tour sur le site de Sacha Goldberger (www.sachabada.com), cela en vaut vraiment la peine. Vous pourrez aussi y découvrir sa précédente série (intitulée Mamika), qui a également été rassemblée dans un livre, et dans laquelle il mettait en scène sa grand-mère dans des cosplays toujours dédiés aux super-héros (décidément, c’est une obsession!!) et également très drôles. Au-delà de l’originalité et de la beauté de ses clichés, le site est une petite merveille, truffée d’humour et d’auto-dérision. Pour vous en convaincre, allez-voir la page « About » de présentation de l’artiste ou la page « Contact ». Vous pouvez également visiter (et liker) sa page facebook. Chapeau, l’artiste, et vivement les prochaines créations!