Retrouver nos yeux d’enfant face au handicap

A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées qui s’est tenue le 7 décembre dernier, l’association Noémi, qui a pour vocation d’améliorer l’accompagnement des personnes polyhandicapées par la conception notamment de lieux de vie adaptés, et l’agence de communication Leo Burnett , ont mis en ligne une vidéo intitulée « Les Yeux d’un Enfant ».

Voici cette vidéo, qui est disponible sur YouTube:

Celle-ci montre des parents accompagnés par leurs enfants dont ils sont séparés par une cloison, et qui sont invités à imiter les grimaces des personnes figurant dans une vidéo projetée au mur. Au départ, petits et grands se prêtent tous au jeu avec le même enthousiasme…. jusqu’à ce que le visage grimaçant à imiter soit celui d’une jeune fille handicapée. A cet instant, les adultes interrompent brusquement le jeu, tétanisés par la gêne ou la compassion, tandis que les enfants poursuivent innocemment l’expérience.

La vidéo révèle ainsi de façon implacable, mais sans voyeurisme ni moralisation, nos blocages face au handicap qui nous plongent dans l’inaptitude totale à nous engager dans la moindre communication, la moindre interaction – même dans un jeu et par écran interposé – avec une personne handicapée. Elle nous invite à retrouver nos yeux d’enfants dans leur spontanéité et leur capacité  à voir les autres au-delà de leur handicap ou de leurs différences. Tout en nous révélant que, finalement, les plus handicapés ne sont peut-être pas ceux que l’on croit….

« Notre association veut changer le regard de la société sur ces personnes. Elle souhaite porter un regard confiant dans les potentiels de ces personnes, empreint d’optimisme, soucieux de leur dignité, respectueux de leurs envies, capables de prendre le temps, d’accepter les difficultés, de vaincre les appréhensions et de donner du bonheur et de la joie. », peut-on lire sur le site de Noémi.

Illustration: Pixabay – Geralt
Si vous aimez, merci de partager!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un petit commentaire?