Parrainez un enfant riche: une websérie décalée pour lutter contre la pauvreté relationnelle des enfants occidentaux

Fin novembre dernier, 4 spots ont été mis en ligne sur YouTube pour inciter les habitants de ce qu’on a coutume d’appeler le Tiers-Monde à parrainer des enfants riches, pour les aider à se sortir de la pauvreté relationnelle et la solitude dans laquelle les plongent nos mondes de vies occidentaux individualistes, exacerbée par l’omniprésence et la domination des réseaux sociaux qui se substituent à toute autre forme d’interrelation et de communication.

Le pitch de l’initiative est résumé sur le site de TousCoprod, une plateforme de financement participatif de films, par le biais de laquelle le tournage des vidéos et la mise en place du site ont été financées: « Parrainez un enfant riche, c’est une websérie qui prend l’apparence d’une campagne humanitaire inversée, où chaque épisode est une infopub au ton sensationnaliste. Des familles du tiers-monde parrainent des enfants d’Occident frappés par les maux propres aux sociétés de consommation : cyberdépendance, anorexie, intimidation. Armés de leur savoir communautaire et intergénérationnel, des parrains du Sud s’engagent à sauver les enfants occidentaux des griffes de la pauvreté relationnelle. Qui est vraiment riche ? Qui est pauvre ? Fiction ou réalité ? Parrainez un enfant riche (PER), une campagne qui brouille les cartes… »

Au coeur de cette iniative, il y a Julien Boisvert, ancien activiste altermondialiste, qui signe en tant que réalisateur et co-scénariste avec Myriam Verreault cette série de vidéos. Le lancement du projet remonte à 2011, et a démarré avec une phase de recherche via un « Rich Lab » destinée à cerner les causes du mal-être ressenti par les adolescents occidentaux et en les testant notamment via de vrais jumelage entre étudiants canadiens volontaires et immigrants en provenance de pays du tiers-monde, qui est retracée sur le site « Parrainez.org » qui relate toute l’aventure. A l’issue de cette première phase exploratoire, les scénarii ont été élaborés puis produits, en empruntant les codes de communication et la sémantique des associations humanitaires, tout en procédant à un intéressant renversement des rôles, où les pays riches appartiennent au « proche-« ,  au « moyen- » ou à l' »extrême-occident ».

Voici les 4 vidéos mises en ligne sur YouTube:

Mais l’histoire ne s’arrête pas là… ces vidéos sont sensées susciter la réflexion autour du sujet de la solitude affective de nos ados, et tout le monde est invité à faire part de ses réactions ou de ses réflexions sur la page facebook du site, ou encore à s’inscrire sur le site « Parrainez.org » comme filleul (à condition d’avoir moins de 21 ans et après avoir passé le test de dépistage de pauvreté relationnelle proposé sur le site) ou parrain potntiel (à condition d’être né hors de l’occident), pour participer au « jeu transmedia » à venir.

Et maintenant, pour commencer… éteignez votre ordinateur et allez vite faire un gros câlin à vos enfants en les couvrant de bisous et de je t’aime… ça fera moins de monde à parrainer!

Si vous aimez, merci de partager!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un petit commentaire?